Le 5 novembre, journée nationale contre le harcèlement, tous les élèves de secondes ont bénéficié d’une séance intitulée « non au harcèlement » et animée par Camille Payen, assistante sociale et Ophélie Pottier, infirmière. L’objectif de cette séance est de faire émerger la bienveillance au sein du groupe : elle débute par une présentation conjointe des élèves en mettant l’accent sur leurs qualités et leurs centres d’intérêt. Les élèves se prêtent au jeu avec enthousiasme. Puis la séance se poursuit par une réflexion collective sous forme de brainstorming qui aboutit à la définition : le harcèlement est une série d’actes de violence physiques ou verbales répétés réalisés par un ou des harceleurs, dans une intention de nuire. Ensuite les animatrices diffusent des témoignages de victimes pour ne pas oublier les conséquences dramatiques. Enfin, la séance se termine par un jeu du vrai-faux sur des idées reçues portant sur le harcèlement. Séances productives et efficaces pour les élèves qui sont régulièrement sensibilisés à ces problématiques de harcèlement.