OUEST FRANCE, 13/12/2017

Une simulation d’attaque avec arme dans un lycée de La Ferté-Macé

  • Des gendarmes étaient postés à différents endroits du lycée des Andaines
    Des gendarmes étaient postés à différents endroits du lycée des Andaines

Le plan Orsec a été déclenché, ce mercredi 13 décembre 2017, dans le cadre d’un exercice déclenché à La Ferté-Macé. Les services de l’État ont simulé l’intrusion de trois hommes armés au lycée des Andaines. Le bilan est jugé satisfaisant. Mais les responsables estiment que la coordination peut encore être améliorée.

Il est 14 h 40, ce mercredi 13 décembre 2017, quand l’alarme indiquant une intrusion au lycée des Andaines, à La Ferté-Macé, est déclenchée. Tous les services sont aussitôt prévenus : préfecture, gendarmerie et police, pompiers et Samu, avec un poste médical avancé pour l’évacuation des blessés.

Il s’agit d’un exercice simulant d’intrusion de trois hommes armés alors que 85 lycéens sont présents dans l’établissement, ainsi que des membres du personnel (direction, agents et enseignants). Le plan Orsec a été déclenché.

 

Cinq des
Cinq des "blessés" dans l'opération.

 

Très rapidement, 82 gendarmes arrivent sur les lieux, 50 pompiers, 15 agents du Samu et 10 agents de la protection civile et de la Croix Rouge. Le GIGN est aussi alerté. Le procureur de la république d’Argentan, Hugues de Phily, et le maire, Jacques Dalmont, se rendent sur les lieux.Dans le scénario du film catastrophe, la gendarmerie donne l’assaut : les trois terroristes sont tués, ainsi que deux gendarmes. Et on déplore de nombreux blessés. En fin d’après-midi, à l’heure du bilan, l’exercice semble concluant. Mais les responsables en tirent la conclusion que la coordination peut encore être améliorée.

 

Lors du bilan de l'opération, les différents responsables commentent l'intervention.
Go to top