Ouest France, le 18/10/2017

  • À partir de la gauche, Martine Phanuel (initiatrice de la rencontre), le Dr Pôl Costantini, Manuela Chevalier (chanteuse et musicienne) et Catherine Hénuin (lectrice de la dictée d'Ela).
    À partir de la gauche, Martine Phanuel (initiatrice de la rencontre), le Dr Pôl Costantini, Manuela Chevalier (chanteuse et musicienne) et Catherine Hénuin (lectrice de la dictée d'Ela). 

Environ 70 lycéens, de seconde générale du lycée des Andaines, ont participé lundi à une information et une animation visant à les sensibiliser à la vingtaine de maladies du groupe des leucodystrophies.

Cette rencontre a été initiée par Martine Phanuel, professeur d'économie-gestion, à l'occasion de la dictée d'Ela présentée par Catherine Hénuin, diplômée d'études en philosophie.

Tout d'abord, le Dr Pôl Costantini a captivé l'attention des lycéens par la présentation les symptômes de ce groupe de maladies neurodégénératives (destruction du système nerveux) d'origine génétique. « Ces maladies sont rares mais concernent quand même 160 cas par an », précise-t-il.