Stéphane Ribot est désinsectiseur. Il détruit surtout les nids de frelons, et parmi eux les frelons asiatiques. Il y a de plus en plus de nids de frelons asiatiques dans l'ouest de la France depuis quelques années : il a été appelé pour en détruire un l'année dernière et 17 cette annnée. Son secteur d'activité s'étend à 50 km autour de la Ferté Macé.

 

Les frelons asiatiques construisent leur nid avec des fragments d'écorce d'arbre (cellulose). Les nids ne servent jamais 2 années de suite. L'hiver, il est vide, les futures femelles reproductrices se cachent à l'abri du froid (par exemple dans l'isolation d'un grenier ou au fond d'un buisson) et recommencent un nid au printemps suivant.

 

Quand on a un nid de frelon chez soi, il ne faut surtout pas s'en approcher et appeler quelqu'un comme M.Ribot pour le faire détruire. Ce qui lui plait le plus dans son métier c'est le contact avec les gens et la nature. Le plus gros nid qu'il ait enlevé était à Bagnoles de l'Orne, à 25m de hauteur, il mesurait 1m de haut pour 80cm de large..

Sa tenue est très différente de la vareuse de l'apiculteur : tissu épais, renforcée aux articulations, gants et bottes, et lunettes de protection même derrière la grille de protection pour le visage, le frelon pouvant projeter son acide à plusieurs centimètres de distance.

Son produit est un insecticide en poudre. Quand le nid le permet (pas trop gros, pas trop haut) il le met dans un sac poubelle et le congèle pour éviter d'utiliser trop d'insecticide.

Pour envoyer le produit directement dans le nid, M.Ribot a développé un système de pulvérisateur associé à une canne télescopique de 11m, ce qui lui permet d'atteindre plus facilement les nids très haut. Il nous a fait une démonstration dans la cour du lycée avec de la farine.

Malaury, Ludivine, Axelle.

 

 

 

Go to top