Depuis la rentrée scolaire, en accompagnement personnalisé, un groupe d’élèves de secondes générale et professionnelle s’est engagé dans le projet, mené en PC et SVT, sur l’eau et la consommation d’insectes.

Mardi 23 janvier, ce groupe s’est déplacé au Dôme à Caen pour une journée créative autour du jeu avec de la réalité augmentée qui sera conçu cette année.

Marion Bernardeau, enseignant-chercheur à l’université et à l’école d’ingénieur ESIX de Caen est le partenaire scientifique du projet. Elle travaille également pour DuPont Danisco. Elle a présenté « les enjeux de l’agro-alimentaire à l’orée de 2050 ou comment nourrir la planète ? » en dégageant les tendances à long terme : croissance de la population, de l’urbanisation et de la demande en viande, augmentation des émissions de gaz à effet de serre et de l’énergie pour y répondre… et les liens avec le changement climatique. Les succès du passé ne suffisent plus ! Iil faut, entre autres, éviter le gaspillage alimentaire (1/3 des aliments produits sont jetés !), réduire notre impact sur la planète (pesticides…), consommer différemment : insectes, algues…

Les élèves ont réagi, posé des questions, fait du lien avec leurs cours d’histoire-géographie…

Deuxième partie de la journée : une séance créative avec Virginie Klauser et Stéphane Lebrun, du Dôme, pour amorcer la réflexion sur la conception du jeu : le but, les actions, la forme, les règles… avec une présentation par équipe de « leur » jeu. Les partenaires techniques du projet, Rémi Bréhier et Marie-Pierre Besnard de l’entreprise du numérique « Mordicus », ont aidé les élèves sur l’aspect de la réalité augmentée qu’il est possible d’inclure dans le jeu.

Troisième partie de la journée : visite du fablab du Dôme avec une présentation des machines et matières utilisables ainsi que des contraintes auxquelles ils peuvent être soumis pour la fabrication du jeu qu’ils vont créer :

Ce fut une journée très riche qui a permis au groupe d’avancer dans la conception du jeu avec de la réalité augmentée. Ce jeu sera basé sur le thème de l’eau et de la consommation d’insectes qui est travaillé dans le PCS (parcours culturel et scientifique) de cette année.