Le but de ce projet est d’envoyer une nacelle contenant du matériel scientifique (expériences, mesures…) traverser l’atmosphère. Pour davantage d'informations, consultez le site ici.

 

Le projet est mené en partenariat avec le collège Jacques Brel qui se charge de la construction de la nacelle et de quelques expériences embarquées.

Le lycée se charge de la partie mesures et programmation. Dans cette optique, depuis le début de l’année, les élèves se familiarisent avec Arduino et la programmation.

Les élèves du groupe d’AP 1ère « projet ballon » ont reçu les représentants de Planète sciences lundi 10 décembre 2018.

Hoël Boison et Erwan de Planète Sciences sont venus présenter l’association  et parler du projet avec les élèves : ils ont évoqué le cahier des charges et la réglementation concernant le lâcher de ballon stratosphérique.

Après une description des éléments de la chaîne de vol (voir photo),ils leur ont demandé ce qu’ils voudraient mesurer, et avec quels capteurs ; pour l’instant les élèves ont commencé à travailler sur des mesures de température pour visualiser les changements brutaux caractéristiques des couches de l’atmosphère et sur la mesure de la pression atmosphérique permettant d’estimer à quelques mètres près l'altitude de la nacelle. Par la suite ils paramètreront arduino pour mesurer le taux  d’humidité et l’ozone. La nacelle embarquera un appareil photo pour observer l’évolution des haies dans le secteur de la Ferté Macé. Un recensement au cours de ces 50 dernières années est en cours grâce aux travaux du Parc Normandie Maine.

Il faudra aussi réfléchir à comment récupérer le matériel et les données ; seront-elles stockées sur une carte SD ou transmises en direct via un module (Kikiwi) prêté par Planète sciences ? Et pour retrouver la nacelle lors de sa chute un système de géolocalisation sera nécessaire…

 Vous pouvez accéder au site Planète Sciences ici.